[ARTICLE] Vidéos falsifiées, politiciens piégés : l’art russe du « kompromat »

rue89article

Les allégations publiées sur Donald Trump dans une série de notes rédigées par un ancien des services secrets britannique ont été accueillies avec ébahissement et scepticisme, et suscité la rage du Président élu américain à moins de dix jours de son investiture.

Mais en Russie, c’est une sensation d’étrange familiarité qui prévaut, notamment lorsque le rapport évoque une vidéo de Donald Trump batifolant avec des prostituées, vidéo qui serait conservée au chaud par le FSB, le renseignement intérieur russe. Le rapport emploie même le terme russe pour désigner ce type de vidéo  : « kompromat », la contraction de « matériel compromettant ».

Vous pouvez lire la suite de cet article sur le site de Rue89.

Advertisements