14 octobre 2016 – Disette budgétaire pour les médias d’État russes

La question de la “guerre de l’information” que livrerait la Russie à l’Ouest grâce à ses médias d’Etat, RT (précédemment Russia Today) et Sputnik, a été quelque peu éclipsé ces dernières semaines par le conflit syrien et les accusations de hacking d’institutions américaines et internationales (l’Agence Mondiale Antidopage) par la Russie. La question du rôle des médias russes dans le débat politique occidental reste néanmoins bien présente, témoin les discussions de l’Union Européenne à ce sujet. Pourtant, et d’après le quotidien financier Vedomosti, le gouvernement russe s’apprêterait à fortement réduire le budget de l’ensemble de ses médias d’Etat, RT et Sputnik au premier chef.

enhanced-1068-1406050181-2
Source : Buzzfeed

Le financement de RT pourrait ainsi progressivement passer de 17,5 milliards de roubles en 2016 à 16,06 milliards en 2019. Une baisse de 8% qui n’est pourtant pas aussi forte que celle que subirait “Rossiya Segodnia”, l’agence de presse qui comprend notamment Sputnik, et qui verrait son budget chuter de 12%, de 6,1 milliards de roubles cette année à 5,4 milliards de roubles en 2019 (avec une baisse progressive chaque année).

Le plus gros coup serait porté à l’historique agence TASS, qui perdrait 20% de son budget sur la même période. Mais la baisse de budget la plus significative pourrait bien être celle du groupe “VGTRK”, qui comprend la majorité des chaînes de télévision les plus populaires de Russie, et dont le financement pourrait passer de 22,5 milliards de roubles en 2016 à 20,5 milliards en 2019 (baisse de 9%). Bien que différentes études montrent que les Russes regardent de moins en moins la télévision, celle-ci demeure pour la majorité de la population la source d’information principale (voire unique), et représente à ce titre un canal privilégié pour la diffusion de la propagande d’Etat.

Ces baisses de budget aussi bien dans les médias visant la population russe qu’étrangère pourraient être une indication qu’à l’heure où le gouvernement russe tente d’assainir son budget autant que possible, afin notamment d’épargner les postes budgétaires de la Défense et des aides sociales, la question informationnelle ne passe au second plan. Une tendance qui flottait déjà dans l’air depuis quelque temps : ainsi, en France, RT ne dispose toujours que d’un site internet, et le lancement d’une véritable chaîne télévisé a du être repoussé, “à cause de la chute du rouble“, indiquait une source à Libération.

Les craintes concernant l’influence de la propagande russe en Europe sont néanmoins toujours bien présentes  : EU Observer rapportait le 11 octobre que le parlement européen réclamait le “renforcement” de la “EU Strategic Communication Task Force“, une agence dédiée à la lutte contre la propagande russe et qui publie régulièrement des newsletters dénonçant de fausses informations diffusés par les médias d’Etat russes. Le rapport du parlement européen propose de plus que cette task force ne soit plus limitée à la Russie mais lutte contre la propagande d’autres pays ainsi que de l’Etat Islamique.

Dans le même temps, le Centre pour les Etudes Internationales et Stratégiques (CSIS) a publié un rapport de 90 pages consacré à l’influence russe en Europe Centrale et Orientale, en étudiant notamment l'”empreinte économique” de la Russie dans plusieurs pays de la région. “Notre étude a déterminé que la Russie entretient un réseau opaque de patronage dans la région, que le pays utilise pour influencer la politique locale” déclare le rapport. Cette étude ne vise ainsi pas tant la propagande que des méthodes d’influences à la fois plus directes, plus discrètes (passant notamment en grande partie par les échanges économiques) et beaucoup moins coûteuses que des médias.

 

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s