16 février 2016 – En Russie, “Deadpool” crève l’écran

L’info du jour

Succès majeur à travers toute la planète, le dernier film de super-héros de la 20th Century Fox explose les compteurs en Russie : pour son premier week-end d’exploitation, le film a battu le dernier épisode de Star Wars, récoltant 815 millions de roubles (d’après des données citées par l’agence TASS), contre 736 pour le dernier film de la saga Star Wars. Et ce, note la presse russe, malgré l’interdiction aux moins de 18 ans du film.

Près de trois millions de spectateurs russes se sont donc déplacés pour suivre les aventures de l’anti-héros Wade Wilson, mercenaire-mutant à l’humour aussi douteux qu’hilarant, prompt aux accès de violence et de folie.

Bande-annonce officielle du film en russe

Le film est aussi, note l’agence de presse Interfax, le plus discuté dans la presse russe pour la période du 8 au 16 février : 698 mentions, contre 674 pour “The Revenant” avec Leonardo Dicaprio.

Alors que la perception qu’ont les Russes des Etats-Unis n’a jamais été aussi négative depuis dix ans, la crise géopolitique n’a donc absolument pas affecté l’appétit des spectateurs russes pour les blockbusters hollywoodiens. Un appétit pour les films américains qui se traduit en parallèle par un désamour pour les productions locales : le Ministère de la Culture s’est ainsi ouvertement plaint en octobre 2015 des maigres performances des films russes dans les salles obscures du pays, et notamment de films soutenus financièrement par l’Etat russe.

En même temps, le Ministère de la Culture annonçait un accord avec les principales chaînes de cinéma russe pour qu’en 2016, un minimum de 20 % des films projetés soit composé de productions locales. D’après RBC, la proportion était de 18 % en 2013 et 2014. Il ne s’agit néanmoins que d’un accord, non-contraignant par définition, et qui ne garantit nullement que les spectateurs se rendent dans les salles de cinéma pour aller voir les dit-films.

L’article du jour

International Journal of Communication – Crimea River: Directionality in Memes from the Russia-Ukraine Conflict

S’il y a bien une chose sur laquelle Russes et Occidentaux ont réussi à s’accorder dans le cadre du conflit ukrainien, c’est sur l’existence d’une “guerre de l’information” qui serait perpétrée par les deux camps. Et bien sûr, de nos jours, les réseaux sociaux ont une importance de premier plan dans ces luttes informationnelles : cet article revient ainsi sur les “memes” réalisés pendant l’année 2014 par Ukrainiens et Russes et ayant trait directement à la révolution du Maïdan ainsi qu’à la guerre qui a suivi. L’échantillon est relativement faible (composé uniquement d’images collectées par le compte Twitter RuNetMemes), mais la synthèse est plutôt intéressante.

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s